FR

beef control

 

PLVH obligatoire depuis 2017

Pour les programmes de marque de Vache mère Suisse, le respect des exigences de la production de lait et de viande basée sur les herbages (PLVH) est obligatoire pour les vaches mères et les veaux depuis le 1er janvier 2017. S’agissant du SwissPrimBeef, la PLVH n’est pas nécessaire après le sevrage.

Pour 2018, Vache mère Suisse a établi une règlementation exceptionnelle. Ici vous trouvez les détails.

 

Votre exploitation est inscrite pour les contributions PLVH

Tenez à disposition de l’inspecteur de beef control le dernier bilan fourrager PLVH contrôlé par votre organisme de contrôle cantonal ou le dernier rapport de contrôle PLVH.

Si vous avez une dérogation cantonale PLVH pour 2018, elle sera acceptée. Nous vous prions de la tenir à disposition du contrôleur de beef control.

Si vous ne respectez pas les conditions PLVH pour 2018 et que vous ne possédez pas de dérogation cantonale, tenez à disposition du contrôleur de beef control les derniers contrôles PLVH en votre possession (2017, 2016 ou 2015) ainsi que l’inscription aux paiements directs 2019.

 

Votre exploitation ne remplit de toute façon pas les conditions PLVH

Vous avez la possibilité d’établir ou de faire établir un bilan fourrager partiel uniquement pour les vaches mères et leurs veaux.

Un calculateur de bilan fourrager partiel peut être téléchargé depuis la page web de beef control. Les données du bilan fourrager doivent correspondre aux indications du bilan de fumure contrôlé par le service PER cantonal pour l’année considérée. Les ventes de fourrage doivent être justifiées. Sur le bilan doivent figurer tous les animaux consommant des fourrages grossiers, toutes les surfaces de production fourragère ainsi que tous les achats/ventes de fourrages. Dans une colonne séparée, il peut être indiqué quelle part est affourragée aux vaches mères et leurs veaux.

Lors du contrôle, l’inspecteur de beef control va demander une copie du bilan fourrager partiel et du bilan de fumure. La gérance vérifiera ensuite sur la base de ces bilans si la PLVH est respectée pour les vaches mères et leurs veaux.

Pour autant que la situation n’ait pas trop changé entre-temps, le bilan fourrager partiel est valable quatre ans. Le travail supplémentaire demandé pour la vérification des bilans fourragers partiels sera facturé 15 francs par an aux exploitations concernées à partir de l’été 2018.

En raison de la règlementation exceptionnelle établie par Vache mère Suisse pour 2018, un bilan partiel peut être calculé en 2019 avec les données de 2017.

 


beef control
Stapferstrasse 2
Postfach
CH - 5201 Brugg

Mail info@beefcontrol.ch
Telefon +41 (0)56 462 33 80
Telefon +41 (0)56 462 33 69
Telefax +41 (0)56 462 33 56