FR

Pas de conflit d’intérêt entre écologie et bien-être animal

Retour

Les travaux de la haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL montrent qu’une exécution à large échelle des programmes de bien-être animal SST et SRPA n’entraînerait qu’une faible augmentation des émissions d’ammoniaque par rapport à la situation actuelle. La généralisation des sorties au pâturage et l’utilisation de techniques visant à diminuer les émissions dans les étables et les cours de sortie contribueraient notablement à la réalisation des objectifs environnementaux.

Activer la notification



Désactiver la notification

Vous vous êtes inscrit avec succès à nos notifications.

Fermer