FR

Les labels de bien-être animal...

Retour

beef.ch Gümmenen

Les labels de bien-être animal devraient être mieux connus en Suisse Romande

Les Romands connaissent moins les labels de bien-être animal et y font moins attention lors de leurs achats que les Suisses allemands. L’association agricole „Vache mère Suisse“ aimerait changer cela.

Une enquête sur les labels de viande bovine a récemment confirmé que les consommatrices et consommateurs Romands sont, en moyenne, moins bien informés sur les thèmes de bien-être animal et qu’ils y font moins attention lors de leurs achats. Par exemple alors qu’en Suisse Allemande trois quart des personnes interrogées connaissent le label « Natura-Beef », ce n’est le cas que pour une personne sur deux en Suisse occidentale. Sachant ça, l’association « Vache mère Suisse » souhaite à l’avenir, informer d’avantage la population Romande au sujet des formes de détention respectueuses des animaux et des labels qui les garantissent.

La prochaine occasion de mettre ce souhait en pratique c’est la beef.ch à La Vue-des-Alpes du dimanche 5 août. La beef.ch c’est une fête populaire autour du bovin. Sur l’alpage Les Gümmenen seront exposés huit races de vaches mères avec leur veau. A côté de la gastronomie, des activités pour les enfants et du marché paysan, vous pourrez découvrir les différentes races de vache qui seront présentées ainsi qu’une démonstration de conduite de troupeau d’allaitantes par Andrea Accola « l’homme qui murmure à l’oreille des bovins ». Si vous aimez marcher et que vous voulez savoir comment adopter un comportement approprié lorsque vous traversez des pâturages, vous pourrez vous en informer à la beef.ch en suivant un parcours didactique. Toute personne intéressée par la façon dont les vaches allaitantes sont détenues en Suisse est cordialement invitée à beef.ch La Vue-des-Alpes. La détention de vaches mères signifie que le veau grandit avec la vache.

On sait chez Vache mère suisse que la question de la détention animale dans l’agriculture est actuellement activement discutée en Suisse Romande. Ces débats sont plus intenses dans la partie francophone de la Suisse qu’en Suisse alémanique. Il y a bien sûr des consommateurs particulièrement sensibles au bien-être animal en Suisse Romande. Mais jusqu'à présent, leur part de la population est inférieure à la moyenne du reste du pays. On espère que cette part augmentera au cours des prochaines années.

L’étude mentionnée ci-dessus a été réalisée par la HAFL de Zollikofen et les résultats seront publiés prochainement. Les consommateurs ont été interrogés dans les villes de Genève, Lausanne, Berne, Bâle, Zurich et Lucerne. Dans l'ensemble, le niveau de connaissance et d'intérêt pour le bien-être des animaux et les labels environnementaux est réjouissant, même si la Suisse occidentale est (encore) un pas derrière les Suisses allemands.

Voir aussi le communiqué de la HAFL (https://www.hafl.bfh.ch/fr/lecole/medias/viande-de-boeuf-labellisee.html).

 

Contact :

www.beef.ch, www.vachemere.ch

Daniel Flückiger, responsable de la communication,

079 226 53 76, daniel.flueckiger@mutterkuh.ch